Elio Altare

Elio Altare

Appellations : Barolo, Langhe, Dolceto d’Alba, Barbera d’Alba

Que dire de la légende vivante Elio Altare, qui n’ait encore été dit ou écrit ?

Avec Angelo Gaja, il fait partie de ce groupe restreint de vignerons qui ont osé et à qui l’on doit l’excellence qualitative de la production piémontaise.

Au grand désespoir de son père, Elio a chambardé la tradition de Barolo après son premier voyage en Bourgogne, voyage qui devait transformer radicalement sa façon de concevoir le vin. Allant à l’encontre des mœurs à l’époque, il fut rapidement taxé de « moderniste ». Il poussa tellement loin sa volonté viscérale d’améliorer les vins du Piémont que son père le déshérita, et à la mort de celui-ci, Elio  dû racheter le domaine pour continuer son travail.

Le domaine est établi à La Morra, commune du Barolo reconnue pour la finesse et l’élégance de ses vins. Comme les plus grands de la région, il n’utilise aucun pesticide ou traitement chimique, n’ensemence pas les vins en fermentation, ne filtre pas.

Le domaine est aujourd’hui géré avec brio par sa fille, la bouillonnante et pétillante Silvia, avec l’appui d’Elio, toujours présent au quotidien.

Quiconque a eu l’occasion de boire un Barolo d’Elio Altare en garde un souvenir ému pour toute la vie.

Les vins sont racés, élégants avec des tanins d’un soyeux absolument fabuleux, d’un équilibre et d’une fraîcheur incroyables. Ils sont comme le personnage, plein de vie et de poésie à fleur de peau.

Ces vins sont des chefs d’oeuvre d’oenologie, démontrant comment allier tradition et innovation peut devenir grandiose. Un grand moment d’émotion !

Catégorie :
000

Silvia Altare parle du Barolo et du domaine

Interview d’Elio Altare, partie 1

Interview d’Elio Altare, partie 2

Interview d’Elio Altare, partie 3

Interview d’Elio et Silvia Altare par Jim Seder